Bien vivre avec l’asthme

L’asthme peut être déclenché par différents facteurs. Le changement de climat, l’odeur persistante domestique ou les coups de vent sont les plus excitants pour l’asthme. Toutefois, il est très rare de guérir de cette maladie. Ainsi, il convient donc de savoir vivre avec.

Suivre scrupuleusement le traitement prescrit par le médecin

suivre-scrupuleusement-le-traitement-prescrit-par-le-medecinAvec l’avancée de la médecine, de nombreux traitements pour maitriser l’asthme sont disponibles. Ils sont nombreux et variés pouvant ainsi s’adapter à tous les pouvoirs d’achat. De plus, les techniques d’inhalation ont beaucoup évolué. Il en résulte de multiples possibilités afin de s’adapter à chaque type d’asthme. Tout en suivant le traitement prescrit par le médecin, la personne asthmatique doit garder en tout une totale vigilance tout en gardant une activité professionnelle épanouie. Les exercices sportifs ne doivent pas non plus être laissés de côté. Ils sont même plus que recommandés.

 

Mesurer son souffle

mesurere-son-soufleL’asthme est une allergie liée à la respiration et au souffle. Les activités favorisant la maîtrise du souffle et de la respiration sont donc conseillées pour les personnes asthmatiques. Plusieurs pratiques sportives et artistiques peuvent conduire à cette finalité. C’est le cas notamment du yoga. Faire du yoga est recommander aux personnes asthmatiques du fait que cette pratique incite les muscles et les organes à s’harmoniser conduisant au final à la détente du sujet. Pratiquer des exercices physiques permet également de mesurer régulièrement l’efficacité du traitement et de prévoir ainsi les crises éventuelles.

Éviter les déclencheurs des crises

eviter-les-poils-danimauxL’asthme peut très bien être maîtrisé au quotidien. Mais, pour cela, il faut savoir identifier les facteurs déclencheurs des crises surtout dans la maison. Sont donc à éviter les poils d’animaux, les pollens ainsi que la poussière. Pour cela, il convient donc de bien aérer la maison et sortir les pots de fleurs. Les draps et les linges de maison doivent être en coton, en laine ou en soie pour éviter au plus de retenir la poussière. L’humidité et les moisissures sont à éviter. Enfin, le tabagisme actif ou passif est totalement à exclure pour tout asthmatique.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *