La psychanalyse, pour aider un enfant précoce à mieux vivre

Un enfant à haut quotient intellectuel ou enfant intellectuellement précoce ne connaît pas toujours facilement le succès. Au début, son entourage peut être ébloui par son intelligence qui n’a pas d’égal. Il peut s’en trouver fier. Pourtant, il aura une grande difficulté à vivre pleinement ses dons dans sa vie familiale, sociale, scolaire et même plus tard, dans sa vie relationnelle et professionnelle s’il est mal pris en charge. Comment l’aider à vivre mieux ? Le moyen le plus sûr de l’aider à se faire accepter tel qu’il est et s’accepter lui-même est une thérapie par la psychanalyse.

Que subit réellement un enfant surdoué ?

Un enfant HQI porte un regard très différent des autres sur le monde. Il a une représentation très particulière de chaque élément du monde. Bien qu’il soit qualifié de surdoué, talentueux, de haut potentiel, il ne ressemble pas toujours au fond de lui à cette image de supériorité, de facilité, d’aisance, de réussite et d’idéal. À force de vouloir se mettre à la norme, être accepté ou être reconnu par sa différence, il peut vite souffrir de mal-être. Souvent, l’enfant surdoué est marginalisé, incompris par son entourage. Ce qui peut engendrer une souffrance, un mal-être menant naturellement à une difficulté d’intégration et d’adaptation. Sa vie rime rapidement à des relations difficiles tant au niveau personnelles que professionnelles.

Comment l’aider à vivre mieux sa vie ?

Emmener un enfant voir un psychanalyste ou un psychologue à Bordeaux peut s’avérer être une bonne idée. Seul ce professionnel est en mesure de comprendre parfaitement la psychologie des enfants intellectuellement précoces. Un enfant surdoué a besoin d’une personne qui le comprend parfaitement pour l’aider à s’accepter et à vivre pleinement ses dons. Grâce à des approches et des techniques de soutien, le psychologue aide l’enfant à avoir pleinement confiance en lui. Il encadre son intelligence sociale, émotionnelle, artistique et pratique. Il aide à construire sa vie comme tout le monde sur une base biologique, affective, intellectuelle, culturelle… Pour y parvenir, le psychologue se base sur l’écoute et l’échange. Il aide le patient à exprimer ses souffrances avec des mots pour mieux les aider.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *