On peut éviter l’ostéoporose !

L’ostéoporose est une maladie de l’os qui se traduit par une diminution de la densité de l’os et d’une modification de sa constitution. Et alors, l’os se résorbe, ce qui conduit à sa fragilisation. Le risque de tassement des vertèbres augmente considérablement ainsi que les fractures, soit du col du fémur, soit de la colonne vertébrale, etc. Mais à quoi cette maladie est-elle due ?

Ceci concerne toutes les femmes

L’ostéoporose touche essentiellement les femmes ménopausées, car celles-ci ne secrètent plus les hormones qui préservent les os. Cette raison hormonale est celle pour laquelle cette maladie ne touche que les femmes. Mais l’hérédité peut aussi jouer un rôle. Comment l’ostéoporose apparaît-elle ? A l’âge de 30 ans, la densité osseuse est à son maximum et jusqu’à 50 ans, elle est plus ou moins stable. Toutefois, ce n’est pas le cas chez toutes les femmes, il semble que pour 30 % d’entre elles, cette densité commence à baisser, puisque le calcium ne se fixe plus. Mais c’est seulement vers les 60 ans que la perte osseuse devient sérieusement importante car elle peut diminuer de moitié.

Tout se joue dans la prévention

Aucune femme n’est condamnée à souffrir de problème d’ostéoporose, il est possible de l’éviter. Pour cela, il est utile d’adopter la bonne attitude au quotidien. D’abord, veiller à son alimentation. Faire en sorte que dès l’enfance, on consomme suffisamment de produits laitiers, de fromage et de fruits secs, tous riches en calcium. Et ce sont de bonnes habitudes alimentaires à maintenir tous les jours. Les femmes enceintes et ménopausées doivent avoir un apport de 800 à 1200 mg par jour. Le sport est également un moyen préventif indispensable. Les muscles, qui sont mieux tonifiés et irrigués, favorisent les échanges de calcium avec l’os. Ce sont notamment la gymnastique et la natation les plus conseillés en la matière. Le dépistage permet quant à lui de quantifier la résorption osseuse avant que ses effet n’apparaissent. Si jamais le mal s’est déjà installé, la prise en charge sera plus rapide et le traitement peut commencer aussitôt. De cette manière, il sera peut-être encore possible de freiner ou tout au moins de stopper l’évolution du mal.

Des traitements efficaces pour lutter contre l’ostéoporose

Un traitement à base de fluor est un des moyens qui peuvent être mis en place pour combattre l’ostéoporose. Le fluor stimule la formation osseuse en agissant directement sur les ostéoblastes, ces fameuses cellules qui construisent l’os. Naturellement, pour n’importe quel traitement de l’ostéoporose, il ne faut jamais attendre que l’os soit totalement détruit avant de le commencer. Il est même possible que, dès l’adolescence, une supplémentation en fluor soit recommandée à titre préventif. Des études ont montré qu’une prise journalière de 50 mg de fluor, associée à 1 g de calcium pendant 26 mois peuvent augmenter la densité osseuse de 5,5 % dans un cas sur deux. D’autres traitements aussi sont tout aussi efficaces et chaque femme reçoit un traitement qui lui est parfaitement adapté.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *