Maquillage permanent : points à savoir sur le métier de dermographe

Le monde du maquillage permanent connaît actuellement un grand boom. La cause de cet engouement est sans doute la praticité de la technique et les résultats offerts. Face à cette grande popularité, les dermopraticiens qualifiés sont de plus en plus demandés, et parfois le nombre de maquilleurs permanents professionnels est en manque. Devenir dermographe est donc une option pour les jeunes en quête d’un travail alliant stabilité et évolution. Retour sur les essentiels à savoir pour occuper ce poste à grande opportunité !

Maquillage permanent : c’est quoi ?

Connaître d’une manière basique ce qu’est le maquillage permanent est un essentiel avant de s’y lancer. Il s’agit d’une pratique qui a recours à des appareils électroniques spécialisés pour déposer des pigments sous la peau. Le but de cette technique est de reproduire un look de maquillage naturel qui est permanent.

Solution de beauté idéale pour tous les individus, ceux qui souffrent de maladies tels le Parkinson ou encore les rescapés du cancer sont ceux qui tirent le plus grand profit de cette méthode. Par ailleurs, le maquillage permanent est également un recours pour les femmes qui veulent éviter de se maquiller tous les jours et avoir une beauté durable. Le métier de dermographe consiste donc à prendre en charge les différentes modifications à faire sur la peau d’un patient. Ce dernier se basera sur son savoir-faire et les différentes techniques de micropigmentation pour exceller dans ses réalisations.

Se former : un essentiel pour réussir dans le métier

Détenir un certificat peut-être facultatif au sein des instituts pour occuper le poste de dermographe. Certains recruteurs se basent en effet sur la pertinence des réalisations et non sur le diplôme. Nous vous conseillons tout de même d’investir dans une formation en dermopigmentation pour s’assurer de disposer de toutes les connaissances et être opérationnel le plus tôt possible. En sachant que votre principale responsabilité vis-à-vis de vos futurs clients sera de fournir le meilleur service possible, apprendre et perfectionner votre art par la pratique est donc indispensable.

Vous pouvez choisir de commencer par suivre un cours général de maquillage permanent qui vous enseignera les procédures les plus courantes (sourcils, eye-liners et lèvres). Au fur et à mesure, aiguisez vos compétences à travers d’autres formations plus approfondies. Par ailleurs, comme le monde de la dermopigmentation connaît des évolutions importantes au fil des années surtout sur les techniques, vous êtes dans le devoir de mettre à jour vos connaissances. L’idée serait d’avoir toutes les capacités pour prendre en charge les demandes les plus exigeantes de vos clients.

Salaire d’un dermographe

Il peut être complexe de fixer quel est le salaire que touche un dermographe. Les trois raisons les plus courantes pour lesquelles il est difficile de déterminer une fourchette de salaire spécifique sont les suivantes :

–          C’est un domaine très spécialisé ;

–          Le revenu dépend du montant facturé par l’artiste par procédure et du nombre de procédures qu’il effectue ;

–          Les salaires ne sont pas normalisés, car la plupart des maquilleurs permanents sont des travailleurs indépendants.

N’oubliez pas que les maquilleurs permanents font généralement plusieurs procédures, le plus souvent les sourcils, l’eye-liner et les lèvres. Selon certaines estimations en ligne, le salaire moyen est aux environs de 25 000 euros bruts par ans. Ces projections peuvent varier considérablement.

 

 

 

 

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *