Soigner ses hémorroïdes naturellement

Souvent gênantes, les hémorroïdes provoquent parfois des douleurs insupportables. Pour les soulager, on peut adopter des traitements naturels qui permettent de stimuler la circulation sanguine. Découvrez ici quelques remèdes de grand-mères qui permettent de soigner les hémorroïdes.

Les tisanes

Le guide hemoroidetraitement.com propose un traitement naturel des hémorroides avant d’envisager la prise de médicaments et la chirurgie. Parmi les traitements naturels à essayer, il y a les tisanes. Elles aident beaucoup à booster la circulation sanguine. Vous pouvez faire le choix entre la tisane de vigne rouge, de marron d’Inde, d’hamamélis ou de petit houx. Toutes ces plantes sont connues pour protéger les vaisseaux et améliorer la circulation du sang. Pour un effet plus satisfaisant, vous pouvez utiliser plusieurs plantes en même temps. À noter que les tisanes sont à boire réparties en trois tasses par jour.

Consommer des aliments riches en fibres

Pour lutter contre la constipation qui provoque les hémorroïdes, il est essentiel de consommer des aliments riches en fibres (les fruits, les légumes verts, les céréales complètes, etc.). Quand on est constipé, on fait souvent des efforts de poussée lors de la selle, ce qui engendre l’élargissement des veines autour de l’anus provoquant les hémorroïdes. C’est pour cela qu’il faut éviter la constipation. Il est aussi conseillé d’éviter les plats épicés qui peuvent accentuer les symptômes des hémorroïdes comme les brûlures.

L’hamamélis aide à apaiser les hémorroïdes

Tonifiant pour les veines, l’hamamélis est une plante qui permet d’apaiser les hémorroïdes. Elle affermit la paroi des vaisseaux. Elle aide à réduire les sensations de brûlure et les démangeaisons. Vous pouvez utiliser l’hamamélis en tisane ou comme pommade, en l’appliquant bien froide sur les hémorroïdes avec une compresse. Une application répétée soulage les douleurs.

Utiliser l’oignon en cataplasme

L’oignon permet de stimuler la circulation du sang et donc de réduire la dilatation exorbitante des vaisseaux. Ainsi, il est recommandé de l’utiliser en cataplasme local ou d’en mettre davantage dans les repas. Pour le cataplasme, il suffit de faire cuire 1 oignon dans de l’eau, de le réduire en pâte, puis de l’étaler entre une bande de 2 compresses et de l’appliquer sur la zone douloureuse.

Enregistrer

Enregistrer

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *